Camp d’été : les petits à Mairey

Séjour environnement et patrimoine du dimanche 8 au samedi 14 juillet 2018 de 6 à 9-10 ans

COMPLET

Cette année, nous aurons la possibilité d’avoir 4 animateurs pour l’encadrement et nous pourrons ainsi accueillir jusqu’à 28 enfants. Ce qui peut sembler au premier abord une modification qui diminuerait l’esprit familial de ce camp, est en fait justement prévu pour aller dans le sens inverse. Avec 4 encadrants, les enfants pourront être répartis en petits groupes durant les activités afin de renforcer la proximité avec les animateurs. Cela permettra également un meilleur encadrement des temps de vie quotidienne pour l’accompagnement des enfants dans leur prise d’autonomie.

Ce séjour reste le même que les années précédentes : axé sur la convivialité et le vivre ensemble, les enfants pourront participer chaque jour à des activités liées à l’environnement naturel et la découverte du patrimoine rural.

Déroulement :

1. Le lever :

Parce que nous possédons tous des besoins et des rythmes différents, nous souhaitons que les enfants puissent, dans la mesure du possible, se réveiller quand ils le désirent.

Un réveil individualisé sera donc mis en instauré. Le seul facteur limitant réside dans la pratique de certaines activités, imposant des horaires précis. Pour les lèves-tôt, des jeux de société, des livres et du matériel à dessin seront mis à disposition.

Le calme et la gestion de ce temps sont sous la responsabilité d’un animateur ou d’une animatrice, qui pourra accompagner les plus jeunes lors de leur réveil. Le petit déjeuner sera servi à partir de 7h45.

 

2. La toilette, la santé, l’hygiène et le rangement des tentes :

  • La toilette fait suite au petit déjeuner, elle s’effectue par groupe dans les sanitaires. Les enfants s’y retrouve pour se laver les mains et la figure, se brosser les dents, se coiffer…
  • Le rangement des tentes est effectué par les enfants encadrés par un animateur. C’est au cours de ce temps que les enfants changeront leurs vêtements, trieront le linge sale du linge propre. L’organisation de ce moment vise le développement de l’autonomie des enfants et leur responsabilisation.
  • Suivi du traitement des enfants : l’assistant sanitaire a la gestion des traitements et des différents soins pendant le séjour. Chaque animateur dispose des numéros de téléphone du directeur et des différents médecins susceptibles d’intervenir rapidement en cas de problème majeur. Chaque groupe possède une trousse de secours, révisée chaque jour par l’assistant sanitaire.
  • Les douches sont prises tous les jours, un animateur est présent pour veiller au bon déroulement et aider les enfants à mettre les affaires sales dans le sac à linge sale, ranger la trousse de toilette, faire sécher les serviettes et le gant de toilette, sécher et brosser les cheveux, laisser les douches propores pour les suivants, respecter l’intimité de chacun.

3. Les activités

Tous les déplacements sont faits à pieds. Les activités prennent en compte les envies et respectent le rythme de chacun. Elles permettent aux enfants de prendre du plaisir, de s’épanouir, de jouer et d’évoluer en toute sécurité. Elles sont le support d’apprentissage de savoir-faire et de savoir-être. Elles premettent le développement de l’imaginaire, de la sensibilité, du dialogue et de la négociation. Les activités se dérouleront majoritairment avec l’ensemble des participants, néanmoins, plusieurs groupes peuvent être constitués en fonction des possibilités et des envies de chacun. Susciter une activité n’est pas l’imposer, l’animateur ou l’animatrice doit être à l’écoute des enfants (être attentif aux réflexions, aux comportements) afin de répondre aux besoins, aux aides et aux envies exprimées. Dans ce sens, une activité peut fort bien servir de « tremplin » à une autre séance ou rester « inexploitée ». L’enchaînement logique des différents moments de la journée ou des différentes activités est calqué sur les envies et les rythmes de chacun.

4. les repas

  • Le petit déjeuner :

C’est un temps fort de la mâtinée, il permet aux enfants de « faire le plein d’énergie ». Parce qu’il découle du lever, il est échelonné et permet ainsi à chacun d’évoluer à son rythme. Les enfants sont invités à mettre leurs couverts et à se servir quand cela est possible (céréales, lait froid, fruits). Les adultes serviront les boissons chaudes, ils accompagneront, aideront les enfants si cela est nécessaire. La quantité n’est pas limitée. De cette façon, chacun peut repondre à ses besoin, à ses envies.

  • Déjeuners et dîners :

Les repas sont pris à horaires fixes : 12h15 pour le déjeuner, 19h00 pour le dîner. (Ces horaires peuvent toutefois être amenés à changer en fonction des activités mises en place). Les repas, comme le petit déjeuner, doivent se dérouler dans le calme et « tendre vers la convivialité ». Ils visent le développement de l’autonomie des enfants ; pour cette raison, ils auront à leur charge, par petits groupes et sous la responsabilité d’un animateur, la préparation du repas, la mise de table, le service des mets, la desserte ainsi que la vaisselle. Un planning des tâches sera établi au début du séjour, afin de veiller à leur bonne répartition. Les animateurs veilleront à inciter les enfants à goûter à tous les aliments. Ce temps est mis à profit par l’équipe d’encadrement pour faire le point sur la demi-journée écoulée, réparer ce qui pose problème à tel ou tel enfant (enfant isolé ou qui souhaite s’isoler, enfant agressif, enfant qui ne mange pas ou qui mange trop), à être à l’écoute des enfants (envies de faire, envies de refaire, envie de voir).

5. Le temps calme

Comme l’accueil du matin, il est le support d’activités différentes (lecture, écriture). Lors de ce temps, le senfants peuvent accéder à leurs tentes pour se reposer, jouer à l’ombre des arbres. Ce moment est sous la responsabilité de l’équipe d’animation. Les jeux sont libres, dès l’instant où ils respectent les consignes de fonctionnement. Les animateurs peuvent proposer des jeux mais ils peuvent également, en fonction des situations, « laisser jouer », « jouer avec ». La sieste n’est pas obligatoire, elle répond à un besoin spécifique, aussi, elle n’est mise en place que si les enfants en expriment le besoin.

6. La veillée, le couché et la nuit

Après le repas, une veillée peut être envisagée selon l’état de fatigue, les besoins de sommeil étant différents pour chacun.

  • Les veillées sont organisées par les animateurs : pour leur déroulement, les consignes sont les mêmes que pour les activités. Il est envisagé de mettre à profit ce temps pour faire une réunion (bilan de la journée, envies pour le lendemain) avec les enfants. Parce que ce temps précède le coucher, cela implique forcément le retour au calme avant l’accès dans les tentes, la sensibilisation des plus grands au respect du sommeil des autres, parfois déjà endormis.
  • Le coucher est sous la responsabilité des animateurs qui resteront aux abords des tentes et gèreront l’endormissement des enfants.

 

Le tarif 2018 est fixé à 175 €

Les familles qui en bénéfient peuvent nous transmettre une copie de la « notification d’aides aux temps libres » délivrée par la CAF. Elle ouvre droit à une réduction de 8€/jour soit 56€.

 

Inscription en 2 étapes :

  1. Remplissez le formulaire en ligne
  2. Téléchargez les 2 documents ci-dessous et envoyez-les à La Coudée, hameau de Montberthault, 21320 MONT-SAINT-JEAN, acCompagné d’un chèque de 80€ :

Scroll to top